De la littérature, de l’art et du carton : l’aventure Cephisa Cartonera

cartonera    

La maison d’édition Cephisa Cartonera a été créée en avril 2011 à Clermont-Ferrand par Nicolas Duracka, président de l’association. Ce projet d’édition alternative a vu le jour en Argentine, inspiré par l’initiative de l’écrivain argentin Washington Curcurto qui acheta du carton aux cartoneros pour utiliser ce matériau à la fabrication de livres faits mains vendus aux prix les plus accessibles.

     De jeunes auteurs à la recherche de premières expériences éditoriales ont choisi d’offrir leurs textes à Cephisa Cartonera, mais des auteurs reconnus collaborent également à ce projet littéraire, artistique, écologique, communautaire et solidaire.

     Cephisa Cartonera propose des récits de voyage (collection Sur La Route), de jeunesse (collection Céphise), de la poésie et souhaite éditer prochainement des romans et des essais.

     Une dizaine de titres figure déjà au catalogue de la maison d’édition dont Voyages Quotidiens de Florencia Rodriguez et L’Hôtel des 100 pas et autres histoires de Laure Royer, illustré par Cécile Arnicot.

     Le festival aura le grand plaisir d’accueillir l’auteur et humoriste auvergnat Chraz qui a publié avec Cephisa Cartonera J’veux du Bonheur, illustré par Eck, conte philosophique pour les enfants.

     Les livres de Cephisa Cartonera sont des pièces uniques, faites de cartons réutilisés, découpés et peints à la main par des artistes, et à l’intérieur desquels les œuvres sont collées. Les livres sont fabriqués par des bénévoles, y compris par des personnes en réinsertion pour qui il s’agit d’un tremplin pour sortir de l’isolement.

    Tous les curieux pourront découvrir la démarche éditoriale originale de Cephisa Cartonera lors du festival et pour les plus impatients, les livres sont disponibles dans plusieurs librairies en Auvergne dont Papageno à Clermont-Ferrand, la librairie Horizon à Riom, Le bateau livres à Cournon ou encore le Moulin aux lettres à Moulins.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter leur site.

Marianne Beaumont

Publicités