Chraz, l’humour récréatif et intelligent pour les petits et les grands

Chraz_photoDR : chrazland.com

     Un univers décalé et loufoque

      D’origine polonaise et slovène, la famille de Chraz s’installe à Clermont-Ferrand lorsqu’il a douze ans. À seize ans, il rejoint l’Armée de l’air, où il apprend l’électro-mécanique. Devenu électro-mécanicien dans une entreprise, il fugue et se retrouve disc-jokey, puis vendeur de maïs, de frites et de gaufres, et finit par prendre la gérance d’un camping.

     C’est alors qu’il commence son métier le plus sérieux : humoriste. Influencé par Desproges, érigeant Boris Vian comme modèle et citant bien volontiers Bergson et Vialatte en exemples, Chraz porte un regard critique et amusé sur le monde qui l’entoure et transforme l’humour en sujet de réflexion.

     Il brûle ses premières planches dans la salle du Petit Vélo de Clermont où il joue La Vodka de la défense. Par la suite, il croise Laurent Ruquier qui l’engage comme chroniqueur dans l’émission « Rien à cirer » sur France Inter. Il écrit pour Bruno Gaccio, à Canal Plus puis il retourne à France Inter pour « Les agités du J.T. » avec Yves Lecoq et Virginie Lemoine.

     Les tournées de ses spectacles s’enchaînent : Mi-culturel, mi-cul-terreux ou encore Faudrait qu’on répète. En 1996, il crée La Baie des Singes à Cournon d’Auvergne, un café-théâtre pour « accueillir des copains, pas forcément très connus » comme il l’explique.En 2011, il fonde le Centre d’Ailleurs, un centre de stages et de créations artistiques diverses, situé à Chavarot (commune de Saint-Jean-des-Ollières) où de grands noms de la scène humoristique française sont déjà passés.

     Ses thèmes de prédilection (les inégalités, l’écologie, l’immigration, etc.) sont abordés à travers des personnages absurdes et hauts en couleur.

 

À l’heure enfantine

     Lorsque Chraz rencontre la comédienne Janet en 2009, il trouve son héroïne pour interpréter le rôle d’Happy Pomme qu’il a écrit. En 2010, le conte philosophique de Chraz paraît sous le titre officiel de « J’veux du bonheur ! » et est interprété par Janet.

     L’histoire est celle d’une jeune fille qui trie des œufs toute la journée dans une usine. Son patron, riche et malheureux, lui demande de trouver le bonheur et Happy Pomme commence alors son voyage autour du monde pour ramener cette chose mystérieuse qu’est le bonheur.

     Dans « J’veux du bonheur ! », Chraz s’adresse aussi bien aux plus de douze ans qu’aux plus jeunes. Pour cela, il rend sa plume acerbe lorsqu’il veut dénoncer les grands maux de la société et la rend plus douce et drolatique quand il veut inviter son public à réfléchir au sens du bonheur.

     À travers le parcours initiatique universel de Happy Pomme, Chraz adopte une démarche humaniste et citoyenne. La réflexion est d’actualité et invite autant les petits que leurs parents à formuler des ébauches de réponses à cette fameuse question capitaliste « L’argent fait-il le bonheur ? ».

     En compagnie de Janet, Chraz nous racontera la naissance de J’veux du bonheur le samedi 12 avril à 15h : l’occasion pour les spectateurs de découvrir ou redécouvrir tous ces petits bonheurs qui embellissent le quotidien ! Et, surtout, de rire ensemble !

     Pour suivre l’univers intelligemment décalé de Chraz, c’est par ici.

 

Marianne Beaumont

Publicités